Mauritanie : 2021, une année faste pour la SNIM

Mauritanie : 2021, une année faste pour la SNIMAfrimag - La Société nationale, industrielle et minière (SNIM) finit l’année 2021 en beauté, malgré la persistance de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

La société minière dont le capital est détenu à 78% par l’Etat mauritanien a annoncé en effet avoir réalisé cette année une production de 12,7 millions de tonnes, ce qui est «proche de l’objectif initialement fixé», précise-t-elle.

La direction de l’entreprise qui attribue cet exploit à «l’engagement de tous ces travailleurs» a décidé d’augmenter de façon sensible la prime de productivité des travailleurs pour le mois de décembre.

En 2020, la SNIM a livré sur le marché international 12,501 millions de tonnes de minerais de fer, soit une progression de 4% par rapport à ses ventes de 2019. Son chiffre d’affaires est ainsi passé de 880 millions de dollars US en 2019 à 1,22 milliard de dollars en 2020, enregistrant une évolution de 39%.

Profitant essentiellement de la hausse du prix du minerai de fer, elle enregistre cette année un résultat net de 579 millions de dollars US contre 288 millions de dollars en 2019.

Cette bonne santé financière a eu un impact positif sur l’économie mauritanienne avec 10% des recettes budgétaires de l’Etat, 11% du produit intérieur brut (PIB) et 43% des exportations du pays.

Par La rédaction, Comité Editorial -

Via Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire