Etude exploratoire des risques de contamination du thé consommé en Mauritanie

A l’initiative du Collectif des Cadres Mauritaniens Expatriés (CCME), une étude exploratoire des risques de contamination du thé consommé en Mauritanie a été conduite entre mars et avril 2021, suite aux inquiétudes suscitées par la mise en évidence de la présence de contaminants trouvés dans des marques de thé dans un pays voisin.

Cette étude a été possible grâce à l’engagement de membres d’un Comité Technique mis en place par le Bureau Exécutif du CCME dès le 14 mars 2021.Après la réception des résultats d’analyses par le laboratoire, présentés au Bureau Exécutif par le Comité Technique le 30 mai 2021, il avait été décidé de veiller à une certaine prudence et un niveau élevé de responsabilité dans la communication autour de ces résultats, pour des raisons éthiques et au regard de possibles conséquences à plusieurs niveaux. Une présentation des résultats a été faite par vidéoconférence aux membres du CCME le 19 juin 2021. Tenant compte des observations et analyses exprimées, le Bureau Exécutif a été encouragé dans le choix d’accorder la primeur des informations aux responsables concernés du Gouvernement pour envisagerles suites à donner.

Le Gouvernement a accordé une oreille attentive au CCME : une présentation détaillée de la méthodologie et des résultats par un sous-comité d’experts a été faite à Madame la Ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme (MCIAT) le 24 juin 2021. Ensuite, un Comité conjoint MCIAT et CCME a été mis en place dont la première réunion s’est tenue le 26 juin 2021. Plus tard, le 31 juillet 2021, une présentation détaillée a été faite à Monsieur le Ministre de l’Intérieur. En août 2021, le MCIAT a initié une étude de plus grande envergure impliquant la collecte et l’analyse de plusieurs contaminants dans davantage de marques de thé. Un point focal parmi ses conseillers a été indiqué au CCME par le Premier Ministre.

Le CCME se réjouit que le gouvernement aitpris des mesures et lancé une dynamique autour de cette thématique. Le CCME est satisfait que cette étude exploratoire ait donc rempli ses objectifs de signal d’alerte, mais espère et attend davantage d’actions et de progrès sur la prise en charge de ces risques. Le CCME va poursuivreses efforts et son offre de disponibilité de coopération avec le gouvernement et les autres acteurs concernés de la société civile sur cette problématique.

Je me réjouis donc de pouvoir annoncer que le rapport technique complet de cette étude relative à la contamination du thé est mis maintenant formellement à la disposition du gouvernement et du public, bouclant ainsi, en décembre 2021, une des activités prioritaires de l’année d’exercice. Au nom de tout le Collectif, je réitère mes remerciements chaleureux à l’endroit des membres du Comité Technique.

Le CCME travaille actuellement sur d’autres problématiques importantes pour le pays,et nous vous donnons rendez-vous bientôt pour d’autres notes et rapports.

M. Moustapha OuldElbechir, Président du CCME

 

Pour accéder à l’étude cliquez sur le lien: http://lecalame.info/?q=node/12804

Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire