Mbarek Ould Beyrouk : « Le chef de l’état a donc mis le doigt directement sur une tare fondamentale de notre société:

 le tribalisme crée une noblesse imaginaire et des opprimés réels »
Je viens du Festival des cités Patrimoines (c’est son nouveau nom) .Rendez vous annuel organisé chaque année dans une de nos anciennes cités ce Festival reste l’événement culturel le plus important de l’année.
La présence du Chef de l’état lui donne une force particulière et attire vers lui des centaines voire des milliers de personnes dont la Culture n est pas vraiment une passion particulière.
Mais au delà de la programmation (dont je reparlerai plus tard) c’est le discours du Président de la République qui a le plus apporté à cet événement. Le Chef de l’état s’en est pris directement aux esprits tribalistes rétrogrades qui tout au long des siècles se sont acharnés à vilipender le travail productif et à stigmatiser et mépriser cette « caste », cette « classe sociale  » qu’on appelle « forgeron  » et qui a produit un artisanat qui imprime notre manière d’être et aussi une multitude d’ulemas,de poètes , de savants.
Cette classe à connu tout au long des siècles passés l’exploitation la plus éhontée et pourtant aucun fragment de notre population n’a autant donné. Cette exclusion est d’autant plus inacceptable quelle ne débouche sur aucune logique car les éléments de cette « classe » sont issus du même milieu culturel que la majorité des mauritaniens l’ensemble arabo-berbère .
Le chef de l’état a donc mis le doigt directement sur une tare fondamentale de notre société,le tribalisme qui crée une noblesse imaginaire et des opprimés réels.
Cette forme d’exclusion née sous Soundiata Keita empereur du Mali vainqueur de Soumangourou Kante autre empereur, forgeron lui même , chef des ? »maîtres du feu » n’est répandue qu’en Afrique de l’Ouest. Elle n’existe ni en Afrique du Nord ni en Afrique Noire en dehors de notre sous région.
C’est dire combien elle est ridicule . D’autres résurgences du système tribal doivent également être dénoncés.
Le Chef de l’état a de mon point de vue lancé un appel pour désormais mener une véritable campagne contre les inégalités nées des siècles.
C’est aux esprits modernes aux démocrates à tous ceux qui aiment leur pays de participer à ce mouvement.
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire