Atar : Vers l’extension de la société Toumour Mauritania

Augmenter la capacité de production de l’unité de préparation et de conservation des dattes, et doubler la capacité d’absorption de la Société Toumour Mauritania (STM), tels sont les objectifs de l’extension de la société, dont la première la pierre a été posée, jeudi à Atar, par le ministre de l’Agriculture, M. Sidi Mohamed Ould Ahmed Ely, dans le cadre des activités commémoratives du 61e anniversaire de l’indépendance nationale.


Dans un mot à cette occasion, le ministre a précisé que les acquis dans le secteur agricole s’intensifient chaque jour davantage, ce qui a permis d’obtenir des réalisations tangibles, au cours des deux premières années, du mandat du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, surtout aux plans de la promotion et de la modernisation de la culture des palmiers, et de la valorisation de la production des oasis.

Il a ajouté que la production nationale nette en produits dattiers est de trente mille tonnes, dont la moitié est consommée pendant la période de la guetna (cueillette des dattes). « Après cette période, et durant toute l’année, les marchés nationaux sont vides des dattes locales, faute de moyens adéquats conservation et de stockage.

Au sujet de l’impact de l’extension, le ministre a déclaré que la capacité actuelle de l’usine va être doublée, et passera de 500 tonnes 1000 tonnes, et ce grâce à la construction de quatre chambres de froid, et au montage de nouveaux équipements permettant de relever la production quotidienne de deux à quatre tonnes, en plus de la réduction du coût de l’énergie par le montage d’une station solaire d’une capacité de 200 kilowatts.

M. Ahmed Ely a ajouté que la STM parviendra, avec cette extension, à l’atteinte du seuil de rentabilité économique par la réduction de ses charges, et qu’elle sera en mesure de valoriser le produit local, de créer des emplois, de réduire des quantités importées des dattes, et de transformer les dérivés des dattes à d’autres produits sollicités sur le marché et économiquement rentables.

Le ministre a, enfin, exhorté les responsables de la STM à travailler avec dynamisme et détermination pour en faire un monument de production dont les retombées économiques sont perçues partout dans le pays.

Pour sa part, la directrice de la STM, Mme Khadijettou Mint Hennoune a précisé que son établissement a créé plus de cent emplois saisonniers au profit des femmes cheffes de ménages, et que ses équipes sillonnent toutes les oasis pour acheter le produit localement et rapprocher le service aux habitants.

aMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire