َAgriculteurs de l’Adrar : Le crédit « projet oasis » n’est octroyé qu’aux riches et influents..

سكان واحات النخيل في آدرار يدقون ناقوس الخطر: واحات كاملة تموت واقفة بسبب  العطش (صورة) | وكالة التواصلPlusieurs appels et alertes émis par les agriculteurs de l’Adrar , parvenus à la rédaction du site web  adrar.info,font état d’un ressentiment qui serait dû au manque de transparence dans l’octroi de crédits et prêts.

Les déclarations de  Brahim Ould SaleK de la localité de M’Hairith , Sid’Ahmed  Ould Cheikh  de Oued Seguelil et Brahim Ould Soueilim  de N’terguint , concordent- à peu de chose prêt – que  les prêts et  assistances en matériels octroyés par le  projet Oasis (PDDO) -  sensé venir en aide et  appuyer le développement agricole et de palmeraies- ne profitent , en réalités, qu’aux personnes riches ou influentes, tant les procédures de  les obtenir  sont rendues délibérément compliquées et difficiles.

En cette période insurmontable , après six années sans pluie , disent-ils :  « Nos associations locales  ont adressé des demandes, sollicitant des crédits, afin de sauver et développer (acquisitions de pompes solaires, systèmes d’irrigation modernes, protection contre les déprédateurs , personnel etc..) , le peu qui nous reste de palmeraies et champs maraichers,mais  en vain!!!

Le blocage – selon les intervenants – se situe le plus souvent ,au niveau du service comptable qui, après consultation de dossiers, pourtant bien ficelés en bonne et du forme , se targue de rejeter  ceux des groupes pauvres ,nécessiteux et sans appuis au profit des dossiers soumis par des personnalités influentes  administrativement, politiquement ou par leurs richesses .

Les déclarants lancent un appel aux autorités compétentes et au président de la république , afin que cette situation prenne fin et que l’octroi des crédits , prêts et assistance du projet Oasis en Adrar, se fondent sur l’équité, la droiture et dans la transparence.

Il importe de rappeler que Les objectifs essentiels du projet Oasis visent à :
• Organiser les populations oasiennes en associations oasiennes en vue d’assurer la promotion du développement durable des oasis et, de constituer des partenaires privilégiés pour la miseen œuvre de tout programme socio-économique au profit des populations cibles,
• Créer les conditions favorables à un développement durable par la mise en place de système de crédit adapté aux besoins de populations et, la création d’activités génératrices de
revenus,
• Réaliser les infrastructures de mobilisation des eaux de surface tant pour la culture de décrue que pour la réalimentation des nappes,
• Participer aux actions de lutte contre l’ensablement des oasis et des zones d’habitation,
• Participer à la lutte contre la pauvreté par le renforcement des infrastructures socio- économiques oasiennes (pistes de désenclavement, eau potable, santé, etc.). L’appui spécifique apporté aux femmes constitue à cet égard un objectif privilégié.
• Assurer la formation de cadres dans le développement participatif et des populations dans tous les domaines techniques et de gestion.

Adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire