Ould Abdel Aziz : Je suis victime d’un harcèlement honteux !! (tweet)

Chers compatriotes,

Encore une fois, des agents de la Sûreté de l’Etat menés par un commissaire font irruption dans mon lieu de détention, le fouillent pendant environ deux heures et le retournent de fond en comble  pour récupérer un téléphone (cela a été fait dans la soirée du 29 novembre 2021, de 21h à 22h ).

Il faut ici prêter attention aux faits suivants :

- Je suis  le seul détenu dans ce pays emprisonné sans jugement dans un poste de police gardé par une unité antiterroriste ;

- je suis le seul à être privé du droit de sortir au soleil et de sortir de la salle de détention ;

-Je suis le seul à avoir été privé de mon droit à l’information et à la communication ;

- Je suis  le seul détenu dont les visites se limitent à quelques proches de sa famille, six seulement, avec toutes les contraintes que leur imposent gardiens.

Cette situation, qui viole toutes les lois de la République et les accords signés par l’État, représente la réalité du pouvoir exécutif qui utilise et abuse des services de la police et le parquet  pour me faire taire, me privant  de ma liberté depuis août 2020 jusqu’à maintenant.

Malgré tout, ma dignité reste et restera la même, et je continuerai à défier cette autorité et à faire face à ses fausses accusations. Ces harcèlements incessants et honteux, auxquels je suis soumis dans ma prison pour la troisième fois, ne convaincront pas les citoyens qui sont désormais désabusés et affamés à cause des méthodes utilisées par le régime.

En conclusion, j’espère que je serai jugé-quand même- avant le grand jour du jugement dernier.

 

Source : https://mourassiloun.com/node/21173

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire