La ministre de l’Enseignement supérieur et l’ambassadeur de France visitent le projet FORMADIS-FLE

La ministre de l’Enseignement supérieur et l’ambassadeur de France visitent le projet FORMADIS-FLELa ministre mauritanienne de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’ambassadeur français en Mauritanie ont visité mardi 23 novembre le projet FORMADIS-FLE qu’abrite le centre de formation d’échanges à distance de Mauritanie.

Lancé mars dernier, le projet FORMADIS-FLE (Formation à distance en Français Langue Étrangère) est financé par la coopération française. Il accompagne la Mauritanie dans le développement de l’enseignement à distance du français en donnant aux mauritaniens notamment les plus nécessiteux, la possibilité d’apprendre cette langue.

« La Mauritanie est liée par un partenariat solide avec la France dans les domaines de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Nous apprécions le soutien que la France nous apporte dans les différents domaines d’intervention de ce secteur vital », a rappelé la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Amal Sidi Cheikh Abdallahi.

La ministre a souligné que la Mauritanie s’est engagée dans un nouveau processus destiné à promouvoir et développer l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et l’harmonisation de la formation et de la recherche scientifique avec les normes internationales, en concrétisation du programme du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visant à rehausser sa qualité et le rendre plus apte à accompagner les évolutions de l’époque et les exigences de la mondialisation.

Dans un mot, l’ambassadeur de France en Mauritanie, Robert Moulié, a révélé que son pays accueille annuellement 300 étudiants et étudiantes mauritaniens. Robert Moulié a rappelé que son pays octroie annuellement 300.000 euros pour des projets pour la recherche scientifique en Mauritanie pour les étudiants préparant des doctorats.

Il a rappelé que le projet FORMADIS-FLE prouve la solidité des relations entre la Mauritanie et la France dans divers domaines notamment l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

A la fin de cet échange de discours, la ministre mauritanienne de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’ambassadeur français en Mauritanie ont suivi des explications sur le projet FORMADIS-FLE.

Puis, Mme Amal SIDI MOHAMED CHEIKH ABDALLAHI et Robert Moulié ont eu des discussions en aparté qui ont porté sur les différents aspects de la coopération entre la Mauritanie et la France, en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

Cheikh Oumar Tall
Pour Cridem

—-

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire