Adrar : Les ministres de l’Agriculture et de l’Hydraulique visitent le barrage de l’oued Seguellil

Les Ministres de l’Agriculture, M. Sidina Ould Ahmed Ali, et de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mohamed El-Hacen Ould Boukhreiss, ont visité, dimanche, le barrage de l’Oued Seguellil dans la commune d’Aïn Ehl Taya, dans la Wilaya de l’Adrar .

La visite a pour but de faire le point sur l’état de ce barrage et de s’assurer des objectifs du programme d’urgence qui sera mis en œuvre par le Projet de modernisation et de développement des oasis (PPDO) pour venir en aide aux oasis de Mheireth et de Seguellil à travers le forage de 30 puits artésiens dans chaque oasis et la mise en place de 10 châteaux d’eau d’une capacité de 500 m3, et d’une hauteur comprise entre 20 et 30 mètres chacun, et également la mise en place d’une adduction d’eau s’étendant sur une distance de 20 mille mètres pour irriguer environ 50 mille palmiers dans les deux oasis.

Sur place, les ministres ont suivi une démonstration de technologie de pointe dénommée Tomographie utilisée dans le domaine de l’exploration hydraulique.

Les ministres ont suivi des explications techniques sur cette technologie qui consiste à fournir de précieuses informations sur l’étendue et le volume des eaux souterraines.

Le projet vise notamment à développer les oasis à travers le renouvellement de la culture du palmier ainsi que la culture sous palmier grâce à la mise sur place d’unités de production avancée qui permettent la remise en état d’importantes superficies de l’ordre de deux mille hectares.

Le projet œuvre également à la valorisation de la production des oasis en augmentant la capacité de stockage de la Société Mauritanienne de Dattes pour atteindre 1000 au lieu de 500 tonnes, et en continuant à soutenir le Laboratoire des maladies du palmier afin de pouvoir atteindre l’objectif de fournir chaque année 200.000 plants tubulaires de haute qualité.

Dans une déclaration à l’AMI, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mohamed El Hacen Ould Boukhreiss, a indiqué que c’est la première fois que deux ministres visitent cet ouvrage sa réception, ajoutant qu’ils ont noté que le barrage est techniquement bien fait, mais qu’il demeure sans impact positif sur l’agriculture et la population locale.

Il a déclaré que le ministère de l’Agriculture a pris un programme ambitieux pour sauver les oasis de Mheireth et de Seguellil, qui dépendaient des eaux de l’oued Seguellil, indiquant que ce barrage traite l’aspect de son impact environnemental qui n’était pas pris en compte lors de sa conception, alors que l’objectif réel est de développer la zone et non de l’endommager.

Il a souligné que les départements de l’Hydraulique et de l’Agriculture travailleront en coordination avec les autorités administratives, les élus et les notables dans le but de corriger les défaillances constatées et permettre à l’ouvrage de jouer son rôle de premier rang dans le développement global.

Au cours de cette visite, les ministres étaient accompagnés par le wali de la wilaya de l’Adrar ainsi que les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.

 

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire