Les créanciers de Cheikh Al-Rida demandent aux leaders politiques d’adopter leur cas dans l’ordre du jour du prochain dialogue

La présidente  du Club des créanciers du Cheikh Al-Ridha , Lekhoeyr Mint Daf a appelé les chefs des partis politiques, de l’opposition et de la majorité à adopter la question des créanciers dans l’ordre du jour du prochain dialogue national.

Mint Daf a déclaré avoir transmis des correspondances à ce sujet  écrits aux chefs de partis politiques à l’occasion du début des sessions préparatoires de la prochaine consultation politique, dont la première s’est tenue il y a quelques jours au Palais des Conférences à Nouakchott.

Mint Daf a attiré l’attention des leaders politiques sur  la souffrance qu’endurent les créanciers de Cheikh Al-Ridha, depuis plus de trois ans sans que  leur problème ne trouve une  solution définitive, malgré qu’ils aient  frappé à toutes  les  portes dont  les tribunaux qui n’ont pas voulu en prendre compte.

 

Source : https://mourassiloun.com/node/20848

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire