Grande déception et ressentiment des retraités du secteur privé contre le président de la république

Lors de la conférence de presse hebdomadaire, tenue après la réunion du conseil des ministres d’hier 3 novembre 2021, le ministre porte parole du gouvernement , répondant à une question, concernant le payement de l’augmentation de 100% des pensions de retraite , promise solennellement et officiellement ,le 28 novembre dernier, a répondu de façon évasive que : « les engagements du président de la république ont été respectés » .

Autrement dit :   le ministre signifie clairement que cette augmentation qui a été payée au secteur public ne concerne pas le secteur privé.

Ces propos du ministre porte parole du gouvernement ne contredisent -ils pas toutes les considérations à ce sujet,  admises jusqu’ici dont les plus importantes sont :

1. Lors de la célébration du 60eme anniversaire de l’indépendance,samedi 28 novembre 2020, le président Mohamed Ould Ghazouani a annoncé dans son message à la nation , entre autres mesures : «   une augmentation de 100 % de la pension de base pour TOUS les retraités. Un doublement de la pension des veuves et de leurs prestations assurance maladie. Le payement mensuel de la pension de retraite  »

 

2. le Ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration,  a indiqué dans son discours du 1er Mai 2021 que :  «  la nouvelle reforme a permis  le doublement du niveau des pensions dans le secteur public et aura le même effet dans le secteur privé à travers le rehaussement du plafond des cotisations », indiquant plus loin, « que la priorité dans l’exécution du programme gouvernemental se situe dans la création d’un cadre de concertation et que  la révision du système de protection social dans les deux secteurs public et privé a commencé ,afin d’améliorer les services offerts aux travailleurs et particulièrement en matière de pension ».

3. Juste à la suite du discours solennel du président de la république le 28 novembre 2020,et en application de ses instructions, les partenaires sociaux (Patronat, syndicats et fonction) se sont rapidement  réunis et  les employeurs ont accepté d’augmenter de  70.000 MRO à 150.000 MRO (soit plus de 100%) leurs cotisations à la caisse nationale de sécurité sociale  (CNSS) .

Ayant attendus patiemment une année  , non sans organiser plusieurs manifestations , réclamations et écrits exigeant le payement de cette augmentation des pensions , les retraités du secteur  privé viennent d’encaisser ,via les propos du ministre porte parole du gouvernement, un coup de massue de déception et de crève-cœur irréparable,  à seulement trois  semaines de la célébration du second 28 novembre du président  Mohamed Cheikh  Ghazouani.

L’aura et popularité de ce dernier n’en sera-t-elle pas gravement écorchée?

 

Ely Salem Khayar

Adrar info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire