Mauritanie: quatre prétendants sérieux à la reprise de Mattel (Télécoms)

Les prétendants à la reprise de l’opérateur télécoms Mattel se bousculent au portillon. Selon nos informations, ils sont quatre à avoir répondu à l’offre initiale. Il s’agit d’abord du marocain Inwi, numéro deux dans son pays d’origine et filiale de la holding diversifiée Al Mada (dont la banque Attijariwafa bank est issue), leader marocain dans les secteurs de la grande distribution, de la finance et de l’agroalimentaire.

Il y a ensuite le groupe  Axian du milliardaire  Hassanein Hiridjee, propriétaire du  leader malgache de la télécommunication Telma, de la Banque nationale de l’industrie et de l’entreprise pétrolière Jovena. Au Sénégal, Axian contrôle notamment l’opérateur Free en consortium avec Xavier Niel et Yerim Sow (Groupe Teliyum).

 

Au rang des prétendants figure aussi l’opérateur Telecel basé à Maurice et appartenant à l’homme d’affaires burkinabé Apollinaire Compaoré. Le groupe Orange présent en Afrique et au Moyen-Orient boucle la liste, cherchant, à travers Mattel, à faire la jonction entre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest.

Ces quatre prétendants seront départagés tant par leurs offres techniques que financières. La due diligence est en cours pour un horizon ds dénouement fixé vers la fin de l’année.

Créé en 2000, Mattel, numéro deux du marché mauritanien derrière Mauritel (filiale de Maroc Telecom) est détenu par Tunisie Telecom (51%), le groupe BSA de l’homme d’affaire Mohamed Bouamatou (39%) et d’autres actionnaires locaux  à hauteur de 10%.

 

financialafrik

Via Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire