L’Irak inflige une amende à l’« établissement Noueigueth » et clôt le dossier des comptes de la société « SNIM »

Une communication émise par le ministère des Affaires étrangères de la République d’Irak a confirmé que l’Irak a obtenu  une décision judiciaire discriminatoire obligeant la Fondation Abdellahi Noueigueth en Mauritanie à payer les sommes dues par elle à l’ambassade d’Irak et a obtenu une ordonnance présidentielle obligeant cette institution à Payer.

Il s’agit de la récupération d’une propriété appartenant à l’ambassade d’Irak dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, concernant un titre de propriété pour deux terrains que l’Irak a acheté en 1989 en Mauritanie.
Un communiqué du ministère irakien, présenté hier, samedi, par Ahmed Al-Sahaf, indique  que « compte tenu des efforts déployés par le ministère irakien des Affaires étrangères pour assurer le suivi des fonds et des biens immobiliers irakiens, la propriété n°58 de l’ambassade de la République d’Irak a été récupérée auprès d’investisseurs locaux et leur a infligé une amende des montants du loyer en retard »,
Le communiqué souligne  qu’« un jugement a été obtenu »confirmé par un arrêté présidentiel  obligeant  cette institution à payer.
Al-Sahaf a ajouté : « Un titre de propriété a été délivré pour le terrain n° 62 que l’Irak a acheté en 1989 après de longues négociations avec le ministère mauritanien des Finances », notant que « le dossier des comptes de la société  Snim, dans lequel l’Irak est considéré comme le plus gros actionnaire, a été fermé. »
Il a expliqué : « Le travail a été réalisé dans le cadre d’une coordination de haut niveau entre l’ambassade d’Irak à Nouakchott et les autorités compétentes en Mauritanie, qui ont fait preuve de disponibilité, de facilité et d’une grande flexibilité dans l’accomplissement des procédures.
Source :  https://anbaa.info/?p=67409
Traduit par adrar info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire