Une nouvelle annonce historique qui réunit la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie et la Guinée-Bissau

Hier, jeudi, la Mauritanie a signé à Genève aux Nations Unies une déclaration historique sur un cadre institutionnel et juridique pour la gestion des eaux souterraines, avec le Sénégal, la Gambie et la Guinée-Bissau.

La déclaration a été signée, lors d’une session de haut niveau sur l’Initiative régionale de coopération transfrontalière sur le bassin aquifère mauritanien-sénégalais.

Les quatre signataires de la déclaration susmentionnée attachent une grande importance aux ressources en eaux souterraines du bassin aquifère mauritano-sénégalais (BSM), qui couvre 331.415 kilomètres carrés, où 80% de la population dépend de cette eau.

La région ouest-africaine veut donc s’inscrire dans un développement durable, inclusif, solidaire et apaisé.

Celui-ci, ayant déjà été un leader international de la coopération transfrontalière dans le domaine des eaux de surface, en particulier la coopération établie dans le cadre de  l’« Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal ».

La nouvelle déclaration marque une nouvelle étape dans l’engagement collectif pour la bonne gestion et la revitalisation des ressources en eaux souterraines.

La protection commune de nos ressources en eau est impérative. Elle fait partie de notre attachement au développement social et économique de nos nations.

La déclaration a ajouté : « Notre conscience commune du vivre ensemble doit être la base de nos actions pour relever les défis qui continuent de nous interpeller. »

Les ministres des quatre pays ont souligné que l’eau est une ressource indispensable pour le développement économique, social et environnemental, l’éradication de la pauvreté et de la faim, la santé, la transformation structurelle de nos économies et le développement du capital humain dans notre région, y compris l’autonomisation des femmes.

 

Source :https://www.anbaa.info/?p=67359

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire