« Salon culturel et social Maryeme Fadel » pour sauver le mariage des jeunes

De nombreux obstacles se dressent aujourd’hui devant le mariage des jeunes. La plupart de ces obstacles sont dus à des phénomènes récents de gaspillages délibérés d’argent et d’équipements, lors des mariages , devenus répétitifs, puis transformés petit à petit en « mode », que tout un chacun, pauvre ou nanti s’émule à imiter, quitte à s’endetter et compromettre son avenir familial.

Aussi, par crainte de ces risques , de nombreux jeunes tardent,  voire,  évitent désormais de se marier.

Pourtant , nul n’ignore , dans un pays musulman  comme le notre, l’importance du mariage  en Islam qui le recommande vivement  :

le Coran dit: «Un de Ses signes est qu’IL a créé pour vous des épouses, de votre propre espèce, pour que vous reposiez auprès d’elles, et IL a établi entre vous l’amour et l’affection mutuels. Il y a vraiment là des Signes, pour un peuple qui réfléchit ». (Sourate al-Roum, 30: 21)

Puis  : «IL est le Créateur des Cieux et de la Terre; IL vous a donné des partenaires tirées de vous-mêmes – et (De la même façon IL a établi) dans les troupeaux des couples. C’est de cette façon qu’IL vous multiplie. IL est Incomparable! IL est Celui qui entend tout et voit tout». (Sourate al-Chourâ, 42: 11)

Et le Saint Prophète a dit: «Aucune institution islamique n’est aimée par Allah plus que celle du mariage…»

Pour faire face à cette grave crise  sociale quant au  blocage des mariages et en vue de contribuer-en temps soit peu -à son atténuation, une dame adraroise , activiste des droits ,  a pris l’initiative de créer  le « Salon culturel et social Maryeme Fadel « , pour  encourager et sauver le mariage des jeunes . Son siège est à Nouakchott.

L’ouverture officielle   de cet espace culturel et social et le lancement de ces activités sera annoncée très prochainement.

La rédaction

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire