Evaluation du bilan de deux années de la réforme de notre système éducatif

Evaluation du bilan de deux années de la réforme de notre système éducatif « Quel bilan peut-on tirer de deux années de mise en œuvre de la réforme du système éducatif? ».

Pour répondre de cette question, l’inspection générale de l’éducation et de la réforme du système éducatif a organisé, mardi à l’IPN à Nouakchott, une conférence axée sur des thèmes relatifs à la réforme des écoles normales des instituteurs, au système informatique de gestion (SIG), aux infrastructures, aux ressources humaines, au recrutement, à l’amélioration des conditions des enseignants, aux comités de gestion, à la nutrition scolaire et aux programmes et manuels scolaires.

Intervenant le premier, le ministre de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif, M. Mohamed Malaïnine Ould Eyih, a appelé les participants à mettre en exergue les dysfonctionnements de notre système éducatif.

Il s’est appesanti sur certains sujets évoqués, comme l’intégration de tous les instructeurs dans la formation, l’adoption de l’approche de la formation continue, la révision des programmes d’enseignement et l’augmentation des recrutements.

Pour sa part, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, M. Moctar Ould Dahi, a attiré l’attention sur la nécessité de faire annuellement le bilan de la réforme.

M. Dahi a enfin salué les acquis réalisés au plan éducatif et qui ont permis d’atteindre des résultats probants.

Quant à l’inspecteur général du ministère de l’Education nationale et de la Réforme du Système éducatif, M. Nagi Ould Saïd, il a souligné que les interventions doivent être précises, courtes et pertinentes.

Il a ajouté que tous les aspects du champ de la réforme seront développés par les responsables du ministère, les experts et les acteurs du secteur éducatif.

 

AMI -

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire