UN MESSAOUD RAGAILLARDI CASSE LE RYTHME MOROSE DU CLIMAT D’ENTENTE DES ACTEURS POLITIQUES DE TOUS BORDS.

رئيس حزب التحالف الشعبي التقدمي مسعود ولد بلخير خلال المؤتمر الصحفي اليوم (الأخبار)Messaoud Boulkheir a beaucoup élevé le ton dans sa conférence de presse. Il nous rappelle le leader de l’opposition au don oratoire distingué qui savait drainer des foules dans ses discours d’il y a trente ans.
 Il prend véritablement à partie le président de la République pour son refus d’un dialogue national. Il soulève également les injustices vécues par certaines communautés dont les maalmines ou forgerons et les Igaawan ou griots ainsi surtout que les négro-africains qu’ils considèrent comme exclus dans beaucoup de domaines de la vie nationale.
C’est un Messaoud nouveau, plutôt radicalisé et au langage corrosif qui fait une entrée remarquée, voire une irruption inattendue, dans un climat politique très consensuel, un peu trop peut-être pour bon nombre d’observateurs.
Ce climat assez froid au point de nous faire somnoler souvent avait sans doute besoin d’un coup de pouce du destin pour être chauffé après plusieurs mois d’une glaciation et morosité étouffantes.
Image de prévisualisation YouTube
Et Messaoud qui a longtemps hiberné surgit de nulle part pour tenter de rebattre les cartes du jeu. Y parviendra-t-il ?
Envisageons les hypothèses suivantes : Est-ce un réveil tardif du vieux lion après avoir été domestiqué par un Ould Abdel Aziz durant une décennie de tous les abus qu’il a vécue sous une sorte de compagnonnage malhabile avec l’ancien Raïs ?
Ou un coup d’épée dans l’eau pour chercher à renouveler les mêmes traitements de faveur auprès de l’actuel chef de l’État et auxquels on l’avait habitués
? Ou enfin une réincarnation véritable de Messaoud l’opposant endurci pour prendre sa revanche sur w,et sur lui-même après tant d’errements sur ses positionnements passés ?

Béchir Fall  (juriste)

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire