Les médecins généralistes protestent contre leur non recrutement

Les chiffres sont là et ils sont inimaginables. 140 médecins généralistes sont actuellement au chômage en Mauritanie, un pays qui manque pourtant cruellement de praticiens.

En mars dernier, ils avaient organisé un sit in devant le ministère de la santé auquel avaient assisté 100 médecins. Ils comptaient ainsi adresser un message au président de la République et à l’opinion pour les informer du calvaire qu’ils vivent et protester contre l’organisation d’un concours visant à recruter 85 médecins alors qu’ils sont censés être recrutés tous.

Depuis lors, ils pensaient alors qu’en signe de bonne volonté, le ministère allait négocier avec eux pour trouver une solution à leur problème et demander au département des Finances de lui octroyer plus de places de mais depuis cette date et jusqu’à ce jour aucun service du ministère n’a pris contact avec eux.

‘’Nous leur avons proposé plusieurs solutions mais tout est tombé dans l’oreille d’un sourd. Le ministère s’entête à dire que le recrutement se fait chaque année selon les possibilités financières alors que tous les pays du monde demandent des médecins.

Le dernier recrutement a été fait en juillet 2019. En ce moment il avait demandé 110 médecins et n’en a eu que 97’’, explique le délégué des médecins. . ‘’Nous sommes prêts à tout, à faire le concours pour le recrutement de 85 médecins si le ministère accepte de discuter, de nous proposer des solutions, en un mot de nous accorder un peu plus de considération.

Tous les médecins au chômage travaillent dans les unités Covid alors qu’ils n’ont même de contrat. Ils sont censés percevoir un peu d’argent pour les gardes mais ils peuvent faire un an sans voir la couleur de l’argent.

Nous adressons un message au président de la République pourrégler notre problème. Nous avons tapé à toutes les portes. C’est le seul recours qui nous reste’’, ajoute-t-il.

Le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire