Mauritanie : Déportation de plus de 1500 prisonniers vers la wilaya du Tagant (exclusif)

Le gouvernement mauritanien a officiellement décidé de fermer la prison centrale de Nouakchott Nord (prison de Dar Naim), la prison de Tirs Zemmour, et de renvoyer plus de 1 500 détenus à la prison de N’Beika dans a wilaya du Tagant après l’achèvement de ses travaux.

Une commission  mixte des départements de l’intérieur et de la justice supervisera la plus grande déportation de prisonniers de la capitale, Nouakchott, vers l’intérieur, sous la protection d’une force de la garde nationale.

La  prison, qui se trouve actuellement à Dar Al-Naeem. ,sera évacuée  de tous ceux qui lui sont référés, afin de la réhabiliter par les services du ministère de l’habitat, pour la rendre conforme aux  systèmes internationaux reconnus.

Ce qui permettra  la mise à disposition d’une nouvelle maison de correction qui respecte les normes des droits humains et les obligations du gouvernement mauritanien, en matière de conformité  des prisons et amélioration  des conditions de leurs détenus.

Il est prévu que la prison de N’Beika dans la wilya du Tagant, abritera tous les condamnés à mort , ceux dont les poursuites judiciaires à leur encontre sont terminées, et ceux condamnés à de longues peines, tandis que la prison d’Aleg  au Brakna accueillera certains de ceux déportés de la capitale, Nouakchott.

 

Source : https://www.zahraainfo.com/node/27591

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire