Lancement de l’opération de soutien au tourisme

Le directeur des politiques et stratégies au ministère des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs et le président de la fédération du tourisme ont procédé, mercredi à Nouakchott, à la signature du lancement de l’opération de soutien au secteur du tourisme pour atténuer les répercussions du covid-19.

Ce soutien de près d’un milliard d’UM contribuera à la préservation des emplois dans 500 entreprises comprenant des hôtels, des auberges, des appartements, des agences de voyage et des salles de cérémonies, établissezments durement éprouvés par les restrictions imposées par la pandémie sur les voyages et les regroupements.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre des Affaires économiques et la Promotion des secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane a indiqué que le Programme Prioritaire Elargi du Président ProPEP de la République reprend les engagements prioritaires de son Programme Électoral et les élargit aux actions urgentes dictées par la pandémie et par ses répercussions sur l’économie nationale.

Le ministre a assuré que le programme vise la relance de notre économie et venir en soutien aux populations vulnérables à travers la réalisation d’infrastructures, d’appui à l’enseignement privé, le transfert monétaire et l’assurance maladie, accordés aux plus démunis à travers Taazour en plus d’autres programmes sociaux.

Il a précisé que la relance de notre économie nécessite à la fois de déverrouiller le potentiel des secteurs productifs et de soutenir massivement les entreprises du secteur privé. « C’est seulement ainsi que nous pourrons nous rapprocher de notre objectif de prospérité » , a souligné le ministre.

M. Ousmane Mamoudou Kane a enfin affirmé que l’Etat fera tout pour lever les obstacles qui empêchent le développement du pays en apportant au secteur privé, l’un de ses leviers, un soutien financier à travers le ProPEP, à hauteur de 54 Milliards MRO pour la valorisation du potentiel des secteurs productifs et de 23 Milliards MRO pour le soutien au secteur privé.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire