Un nouvel accord agricole entre la Mauritanie et la Palestine

L’Agence palestinienne pour la coopération internationale et le ministère palestinien de l’Agriculture ont signé un accord de principes sur les modalités de mise en œuvre d’un projet sur la culture maraîchère en Mauritanie.

L’accord comprend un plan de mise en œuvre pour la première phase du projet qui clarifie les détails et les mécanismes précis qui l’entourent.

L’ambassadeur Imad Al-Zuhairi, directeur général de l’Agence palestinienne pour la coopération internationale, et le sous-secrétaire du ministère palestinien de l’Agriculture, Abdullah Lahluh, ont approuvé les dispositions de mise en œuvre en leur qualité de membres du comité de pilotage du projet, et instruit la direction du projet de procéder à la mise en œuvre conformément au plan.

L’année dernière, les deux parties ont signé un protocole d’accord avec la Banque islamique de développement pour permettre à la Mauritanie de bénéficier de l’expérience palestinienne dans le domaine de la culture maraîchère, conformément à la vision de la Banque islamique de développement exprimée  sous forme  d’échange de connaissances et d’expériences entre les divers pays de l’organisation.

Il est prévu de procéder directement à la mise en œuvre du plan, car la délégation d’experts agricoles se rendra en Mauritanie dès que les procédures logistiques seront terminées, pour apporter leur expérience pratique à leurs homologues mauritaniens, en plus de dispenser une formation pratique pour assurer des résultats durables.

Il convient de noter que ce projet s’inscrit dans la continuité des projets de l’Agence, conformément à ses efforts de promouvoir le principe de la coopération triangulaire et de la coopération sud-sud, aux fins de renforcer le rôle de l’État de Palestine sur la scène internationale , et consolider son image en tant qu’État qui contribue à la mise en œuvre des plans de développement international, en offrant  des expériences distinctives et diverses contribuant à atteindre les objectifs Développement international dans différentes régions du monde

 Source : https://www.anbaa.info/?p=66273
Traduit par adrar ino
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire