TRICHERIE ET FAUX DIPLÔMES : UN COCKTAIL DÉTONANT !

Le cellulaire des adolescents tricheurs | La PresseC’est quoi cette histoire de tricherie aux examens qui a justifié la sanction de quelques directeurs d’établissements scolaires. À croire que la triche est un phénomène naturel dans notre pays ainsi que son incontournable corollaire les faux diplômes. Cette dernière pratique étant un vrai cancer qui plombe définitivement toute perspective de progrès dans le pays.
Pourquoi nos autorités ne prennent-elles pas enfin le taureau de ces deux pratiques malsaines et infamantes par les cornes pour les terrasser afin de les faire disparaître pour de bon de notre sphère de vie éducative, économique et sociale ?
Je me rappelle d’un triste fait divers qui s’est écoulé il y a plus de vingt ans. La fille d’un ami homme d’affaires avait obtenu le bac à Nouakchott avec succès, mention etc. De quoi lui permettre de s’inscrire sans difficulté en médecine à Dakar, en même temps que ma fille aînée. Cette dernière étant aujourd’hui médecin, spécialiste en néphrologie depuis une dizaine d’années.
De quoi était constitué ce fait divers ? Ma fille m’avait fait part de son grand étonnement à cause des très mauvais résultats de son amie à l’examen de fin d’année. Lesquels étaient en dessous de toutes les normes. Des notes extrêmement basses dans toutes les matières de la première année qu’aucun bon sens ne pouvait admettre. Je compris bien sûr que le bac obtenu auparavant avec mention avait été acheté du vil des procédés de tricherie devenus monnaie courante depuis longtemps en Mauritanie.
Autre interrogation que les pouvoirs successifs, y compris l’actuel, négligent sans raison. Pourquoi n’engagent-ils pas une lutte sans merci contre la triche et surtout les faux diplômes qui, semble-t-il, pullulent et polluent notre administration ?
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire