Nouvelles mesures pour empêcher la triche dans les centres d’examen du baccalauréat

Nouvelles mesures pour empêcher la triche dans les centres d’examen du baccalauréat Le ministère mauritanien de l’éducation nationale et de la réforme de l’enseignement a rendu public dimanche une circulaire en vertu de laquelle tout candidat pris avec un téléphone ne pourrait pas participer à l’examen.

La circulaire ajoute par ailleurs que tout téléphone confisqué ne pourrait être retiré auprès de la direction des examens qu’à la fin du baccalauréat. Les épreuves du baccalauréat débuteront demain lundi sur toute l’étendue du territoire national.

Sahara Médias

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire