Trois directeurs d’établissements secondaires relevés après des cas de fraudes dans leurs établissements

Trois directeurs d’établissements secondaires relevés après des cas de fraudes dans leurs établissementsLe ministère de l’éducation et de la réforme du système éducatif a annoncé samedi la destitution de trois chefs d’établissements secondaires après une enquête qui a confirmé des cas de tricherie dans ces établissements lors des épreuves du BEPC.

Cette mesure concerne le directeur du lycée de Timbédra, celui de Fassala et enfin le directeur du collège de Kaédi III.

Le ministère avait déjà licencié un surveillant dans le collège de Kaédi III qui avait aidé les candidats à résoudre un exercice et contre lequel une plainte judiciaire avait été déposée.

D’autres mesures ont également été prises à l’encontre des candidats impliqués dans cette opération de fraude pour avoir introduit des téléphones dans les salles d’examen.

Ceux-ci ont été exclus de l’examen.

Le ministère a appelé les candidats et leurs proches à éviter les comportements pouvant compromettre la participation des candidats au baccalauréat et à les exposer à une exclusion de l’examen et à des poursuites judiciaires.

Sahara Médias

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire