Brahim Salem Ould Bouleiba :Hommage aux icônes de la presse Naha mint Seyidi et Salka Mint Sneid

Mauritanie : décès de la reine de la télévision locale et de la radio nationaleCONDOLÉANCES
J’apprends avec beaucoup de tristesse le décès d’une icône de notre presse ,Naha mint Seyidi..Elle et notre regrettée Salka Mint Sneid n’étaient pas de simples  »speakerines ».
 Elles étaient aussi de brillantes intellectuelles et des mères de foyers accomplies.Elles se sont imposées par leur valeur intrinsèque dans un paysage audio-visuel exclusivement réservé aux hommes .Je les connais toutes deux .
Elles ont réussi a incarner un style qui s’imposera aux génerations qui les suivront,celui de l’intellectuelle moderne et de la femme pétrie des bonnes valeurs de notre société.
Cette géneration de femmes et d’hommes des années 70  qui nous quittent sont remarquables par la passion pour le travail bien fait et l’amour de leur pays.
J’espère que la patrie leur soit reconnaissante.
ADIEU SALKA,ADIEU NAHA.RAHME WE ELGHOUVRANE,WE JENETOU RIDOUANE,WE INNA LILAHI WE INNA ILEYHI RAJIOUNE.
JE PARTAGE LA TRISTESSE DE LEURS FAMILLES,DES ÊTRES QUI LEUR SONT CHERS ET A LEURS COLLÈGUES DE LA PRESSE ET L’ENSEMBLE DES MAURITANIENS.
Brahim Salem Ould Elmoctar Ould Sambe  »dit Ould Bouleiba »

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire