“QUEL DEVENIR POUR L’ÉCOLE PUBLIQUE ? UNE RESPONSABILITÉ ENTIÈRE QUE L’ÉTAT DEVRA ASSUMER.

Peut être une image de Béchir Fall et alimentUne question reste à mon avis posée avec acuité. Qu’est-ce qui empêche l’école publique d’être réhabilitée ? Où est l’obstacle ? Pourquoi toutes les bonnes volontés ne s’y mettent pas pour qu’une vraie école républicaine voie le jour ? Avec ses internats ? Ses boursiers ? Ses fournitures gratuites ? Ses enseignants de qualité mis dans de bonnes conditions ?
Pourquoi les écoles privées deviennent si prisées malgré la cherté de leur prix ? Alors que de notre temps, elles ne recevaient que les recalés de l’école publique. Et pourquoi cette tendance à promouvoir des écoles d’excellence destinées à une classe de privilégiés ? Une anomalie, je dirais même un outrage ! par rapport au principe d’égalité des enfants de la république.
Si l’on parle de réhabilitation c’est notre conviction que l’état actuel de l’école publique laisse à désirer et n’inspire, ni confiance, ni assurance pour permettre aux élèves de suivre un enseignement de qualité. Tous les programmes de développement, qui ne prennent pas en compte en priorité la régénération de notre école publique d’antan, seront à terme voués à un échec certain.
Faute d’acteurs productifs insuffisamment formés ou d’élèves victimes de déperditions scolaires fréquentes, une grande masse des élèves quitteront l’école pour agrandir le stock des candidats à un chômage endémique. Mais, avec une exaspérante inquiétude, certains pourraient augmenter la foultitude de petits délinquants qui nuiront à la sécurité des paisibles citoyens.
Voilà pourquoi l’État devrait décréter l’éducation comme priorité nationale – si ce n’est déjà fait – et mettre en place un ambitieux Plan d’action pour les prochaines années. Une participation exceptionnelle au débat est requise des amis travaillant dans le secteur éducatif pour nous éclairer sur l’état des projets et actions en cours pour dynamiser le secteur.”
juriste
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire