Documents : Ould Djah et son épouse ont bénéficié de deux parcelles de terrains concedées par la ZF de NDB

رئيس لجنة التحقيق البرلمانية احبيب ولد اجاه (الأخبار - أرشيف)L’agence Alakhbar.info a obtenu des documents prouvant que le président  de la commission d’enquête parlementaire, Habib Ould Djah, et son épouse, Mana Mohamed Said Mohsen, ont bénéficié directement et sans vente aux enchères publique , de deux parcelles de terrain  appartenant à la zone franche de Nouadhibou, .

L’historique des documents montre également que leur achat a eu lieu alors qu’Ould Djah dirigeait la commission d’enquête parlementaire, et dans une période comprise entre deux visites effectuées par une mission de la commission d’enquête dans la ville côtière.

Le terrain acheté par le député Habib Ould Djah porte  le numéro 232, et est situé à « Khalije  2 », sur la plage. Il avait été précédemment vendu, avant que la zone libre ne le récupére et le revende à Ould Djah.   Quant à la parcelle de son épouse   Mana Mohamed Said, elle porte le numéro : 334.

وثيقة القطعة الأرضية التي اشتراها النائب ورئيس لجنة التحقيق البرلمانيةوثيقة القطعة الأرضية المملوكة لزوجة النائب مانا محمد سعيد محسن
Séquence et différence
Il est remarquable que le montant dû pour les deux pièces ait été payé en une seule journée, soit le 24 avril 2020, avec deux versements consécutifs portant les numéros : 000277 – 000278, alors que la date de signature du document les accordant était différente.
La parcelle  portant le nom du député Ould Djah a été signée le 28 avril 2020, tandis que la signature de celle portant le nom de Mana Mohamed Said a été retardée jusqu’au 05 mai 2020.
La parcelle du député  a été  payée  723 000 ouguiyas  et celle de son épouse 300 000 ouguiyas .
 La décision d’octroyer les deux parcelles a été signée par le chef de la zone franche – à l’époque – Amdou Tidjane Thiam.
La Commission d’enquête parlementaire avait paradoxalement  inclus les terrains de la zone franche dans sa compétence, mais elle s’est limitée aux transactions de l’année 2018, sans enquêter sur les transactions intervenues après cette date.
Conditions :
Le document délivré par la zone franche prévoit une concession provisoire de la parcelle n°  232 de l’Ilot Khalije 2 d’une superficie de 241 mètres carrés.
Il oblige  le concessionnaire  à respecter les articles et conditions générales liés à la concession provisoire , qui sont joints au présent document et en font partie.
Le troisième élément du document prouve que le concessionnaire  a payé l’intégralité du prix du terrain, qui est fixé à 723 000 ouguiyas, selon les données de dédouanement n° 000277 du 24/04/2020, avant de signer ce document.
Le document oblige le concessionnaire  à utiliser le terrain dans un délai n’excédant pas 12 mois, à compter de la date de signature du présent document, et à respecter les normes urbaines et environnementales applicables.
Source :  https://alakhbar.info/?q=node/34233
Traduit par adrar info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire