Une session judiciaire consacrée au dossier de la Qatar Bank et à la gifle du secrétaire général du gouvernement

Il est prévu que la Chambre criminelle du Tribunal de la wilaya de Nouakchott Ouest, en sa séance, aujourd’hui, jeudi, se prononce sur les questions de gestion de la succursale de Qatar Bank à Nouakchott et d’une gifle reçue par le Secrétaire Adjoint du Gouvernement.

La crise de la banque qatarie remonte à juillet dernier, lorsque le directeur d’une agence bancaire en Mauritanie, Habiboullah Ould El Mona, a été arrêté.

L’arrestation est intervenue quelques jours après la décision de licencier le directeur de la banque et de lever toute légitimité à sa signature, suite à la diffusion d’informations selon lesquelles  de centaines de millions de la banque, ont été retirés d’un seul coup .

Quant à la gifle du secrétaire général adjoint du gouvernement, Mohamed  Ishaq Al-Kinti, elle remonte à septembre 2019, lors des cérémonies funéraires du corps de l’artiste décédé, Sidati Ould Abba.

Cette gifle a été assénée au secrétaire général adjoint du gouvernement  par Le jeune  Grini Ould Djé,  fils du député de la moughataa de Tidjikja.

Lequel  a été arrêté juste après, non sans   justifier son acte, en expliquant que c’est  en réaction aux  insultes portées – en sa présence – à son père ,par Ishaq El Kinti

 Source : https://alakhbar.info/?q=node/34075
Traduit par adrar info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire