Les populations de l’Adrar reconnaissantes envers SEM Cheikhna Ould Nenni, parrain d’une caravane médicale forte de 25 médecins de diverses spécialités

Vidéo : les populations de l'Adrar reconnaissantes envers SEM Cheikhna Ould Nenni, parrain d'une caravane médicale forte de 25 médecins de diverses spécialités

Le wali de l’Adrar, M. Haddadi M’Pally Yatéra, a supervisé hier lundi 5 juillet courant, au Centre Hospitalier Régional d’Atar, le lancement des activités de la caravane médicale de l’Adrar, qui regroupe 25 médecins.
Cette caravane parrainée par SEM Cheikhna Ould Nenni, notre ambassadeur à l’Unesco, aura à visiter les différentes moughataa de la wilaya pendant cinq jours pour prodiguer des soins aux citoyens dans toutes les spécialités médicales.

En plus de la médecine générale, la caravane comprend les spécialités suivantes : «stomatologie, gynécologie, obstétrique, maladies cardiovasculaires, endocrinologie, diabète, pédiatrie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, chirurgie générale, orthopédie, radiologie, examens, et la mise à disposition de médicaments gratuits. »
Dans son discours à cette occasion, le wali a expliqué l’importance des services fournis par la caravane organisée par un groupe de médecins et de fonctionnaires de la wilaya, ajoutant que son objectif est de fournir des services médicaux à tous les habitants des différentes moughataas de l’Adrar.
Il a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à son organisation, soulignant qu’elle contribuera, sans aucun doute, à soulager les malades. A son tour, le coordinateur général de la caravane, M. Sidi Ould Sidi Ahmed Ould Cheikh, a affirmé que plus de 3.000 personnes souffrant de diverses maladies ont été enregistrées et qu’elles bénéficieront de consultations gratuites et de médicaments appropriés.
Pour sa part, le maire adjoint de la commune d’Atar, M. Cheikh Melainine Ould Cheikh Saad Bouh, a salué le rôle de cette caravane, ajoutant que les habitants de l’Adrar, les citoyens à bas revenus en particulier, en ont vraiment besoin.

Pour sa part, le professeur Sidi Ahmed Ould Mogueya a expliqué que de telles caravanes ont désormais besoin d’être appuyées en raison de leurs contributions nombreuses et variées en termes de consultations, de traitements gratuits et de distribution de médicaments.
De nombreux responsables de la wilaya de l’Adrar, comme l’ambassadeur Cheikhna Ould Nenny, participent à cette caravane médicale, lui apportant soutien matériel et moral afin de lui permettre de jouer son rôle de bénévolat.

Le lancement de la caravane s’est déroulée en présence du conseiller du wali chargé des affaires administratives et juridiques, du hakem d’Atar et du maire adjoint de sa commune.

Alwiam.info


chezvlane
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire