Audition des prévenus dans le dossier de la BCM et convocation de fonctionnaires de la Présidence

Audition des prévenus dans le dossier de la BCM et convocation de fonctionnaires de la PrésidenceEssirage – Le tribunal anticorruption a entamé le mardi 6 juillet courant l’audition des prévenus impliqués dans le dossier de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) et de la disparition de fonds considérables, ont révélé des sources généralement bien informées, selon lesquelles, l’employée à la BCM Tibiba Mint Ali Ndaye et le cinéaste Abderrahmane Ahmed Salem avaient été entendus.

Mint Ali Ndaye a indiqué au président du tribunal, le magistrat Mohamed Lemine Ould Amar Ould Noueiss, avoir constaté un important trou de devises dans sa caisse, le motivant par des ordres reçus de la Présidence, portant tantôt sur des retraits importants qu’elle n’a pas pu compter, tantôt par le paiement de grosses sommes d’argent avec lesquels, elle s’est trouvé également devant le même problème, a-t-elle dit.

J’ai tenté de combler le gros trou après l’avoir remarqué, en empruntant auprès des bureaux de change, mais c’était peine perdue, a-t-elle reconnu, indiquant avoir fait recours à Abderrahmane Ahmed Salem, lui présentant un document signé par l’ex Gouverneur de la BCM Abdel Aziz Ould Dahi, la mandatant d’organiser une exposition des devises, lui demandant de lui en fournir une quantité, qu’elle envisageait plutôt utiliser pour rassembler les devises sorties illégalement de sa caisse.

Abderrahmane lui remis, selon ses dires, trois lots des faux billets « copiés » qu’elle insérait dans les liasses des bons billets, après que le trou ait dépassé 800 mille euros et 400 mille dollars, a-t-elle précisé au juge.

Abderrahmane n’a pas connaissance du sujet et n’a fait que me remettre les besoins exprimés de l’exposition, conformément à ce que je lui ai dit au début, a-t-elle ajouté.

Le tribunal a convoqué par ailleurs le même jour, 4 témoins, à savoir l’ancien directeur du protocole de la première Dame, un membre de la garde spéciale de l’ancien président, qui pourrait se trouver encore dans la même fonction, selon les sources précitées, un directeur à la BCM et la directrice de caisse des devises à la banque d’émission.

Edité par Al-akhbar

Traduit de l’Arabe par Cridem

L’Article Original

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire