Dixième édition du Festival des Villes anciennes : le ministre de la Culture rencontre les élus et notables de Ouadane

Dixième édition du Festival des Villes anciennes : le ministre de la Culture rencontre les élus et notables de Ouadane Le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement, M. Mokhtar Ould Dahi, a tenu une réunion vendredi, avec les élus, cadres et notables de Ouadane, en perspective de la dixième édition du Festival des Villes anciennes qui se tiendra fin octobre dans cette cité historique.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le ministre a affirmé être venu porteur d’un message de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui tient à écouter les habitants de la ville historique de Ouadane et recenser leurs problèmes, afin de leur trouver des solutions adaptées.

Il a ajouté que cette nouvelle version du festival sera, Inchaallah, mieux organisée que les précédentes, tant dans sa forme, que dans son contenu ou du niveau des investissements dont la cité bénéficiera.

Le ministre a expliqué que les instructions du Président de la République exigent une concertation avec la population sur les défis les plus importants auxquels elle est confrontée afin de concevoir des solutions pour les résoudre dans le cadre d’une approche participative qui prend en compte les différentes dimensions du développement.

Il a indiqué que le pays vit dans des conditions nouvelles caractérisées par la sécurité et la stabilité, ajoutant que tous les indicateurs montrent, preuves à l’appui, que Son Excellence le Président de la République a tenu ses engagements. Ainsi, la plupart d’entre eux ont été accomplis à mi-parcours de son mandat et le reste est en train d’être mis en œuvre.

M. Mokhtar Ould Dahi a souligné que Son Excellence le Président accorde une attention particulière à la concorde au plan politique, ouvrant les bras aux différents acteurs de l’échiquier national et adoptant la concertation comme méthode de gestion de la scène politique et faisant que le gouvernement est prêt au dialogue avec toutes les parties prenantes.

Il a souligné que le Président s’était engagé à ce que la lutte contre l’injustice, la marginalisation, l’exclusion et les vestiges de l’esclavage soit la principale préoccupation du gouvernement, ajoutant que dans ce cadre, une délégation générale pour la solidarité nationale et la lutte contre l’exclusion a été créée, « Taazour », qui a permis de fournir des subventions annuelles à plus de 72 000 familles et l’assurance maladie à plus de 100 000 autres.

Le ministre a indiqué que la délégation générale à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion « Taazour » est intervenue pour atténuer les effets de la pandémie de Covid- 19 sur les citoyens en apportant une aide à plus d’un million et demi de citoyens.

Il a précisé que tous les engagements seront tenus avec célérité au cours de cette heureuse alliance dans le cadre du contrat social signé entre le peuple mauritanien et Son Excellence le Président de la République, en tenant compte de l’intérêt général de tout le peuple mauritanien.

Pour sa part, le maire de Ouadane, M. Mohamed Mahmoud Ould Oumy, a apprécié cette visite, soulignant que les habitants de Ouadane fondent de grands espoirs sur l’organisation de cette édition du festival, qui prend en compte l’amélioration de leurs conditions de vie et de développement.

A son tour, M. El Arbi Ould Kerkoub, Vice-Président du Conseil Régional de l’Adrar, a exprimé sa satisfaction pour cette visite, expliquant qu’elle s’inscrit dans le cadre de l’organisation de la dixième édition du Festival des Villes anciennes dans la moughataa historique de Ouadane.

La rencontre s’est déroulée en présence du wali de l’Adrar, M. Haddadi MPalli Yatéra, des élus et des autorités administratives de la wilaya.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire