La SOMELEC introduit de nouveaux modes de paiement

La SOMELEC introduit de nouveaux modes de paiement« Moderniser les modes de paiement avec le paiement électronique », tel est l’objectif d’un atelier sur les encaissements délégués ou cash management, dont les travaux ont débuté lundi, à Nouakchott à l’initiative de la société mauritanienne de l’électricité (SOMELEC).

Ouvrant la rencontre, le secrétaire général du ministère du Pétrole, de l’Energie et des Mines, M. Abdoul Mamadou Barry, a souligné que l’accès à l’électricité s’impose de plus en plus comme un élément décisif dans les différents modèles de développement économique et social.

Il a ajouté : «Le secteur de l’électricité constitue l’un des principaux leviers de développement compte tenu de la forte corrélation entre les niveaux de développement des pays et les ratios de production et de consommation d’électricité par habitant ».

M. Barry a rappelé, à cet effet, que la Mauritanie s’est assignée au titre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée et du 7ème Objectif de Développement durable, l’objectif ambitieux d’accès de tous à l’énergie fiable, viable et abordable.

Parlant de la stratégie du gouvernement dans le domaine, le secrétaire général a déclaré que le gouvernement a fixé à la SOMELEC les objectifs de généralisation de l’accès à l’électricité à l’horizon 2030 et l’introduction à hauteur de 50% au moins de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national.

Au niveau institutionnel, M.Barry a annoncé que d’importantes réformes sont en vue avec comme principal objectif de réorganiser et de rendre plus opérationnelles et fonctionnelles les structures sur lesquelles se basent les performances du secteur.

« Nous sommes heureux de constater le lancement par la SOMELEC d’un vaste programme de modernisation et de transition numérique et de mise aux normes, en attendant la réforme institutionnelle prévue cette année et qui découle des orientations stratégiques de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, mises en œuvre par le gouvernement du Premier ministre Mohamed Ould Bilal », a-t-il conclu.

Pour sa part, le directeur général de la SOMELEC, M. Cheikh Ould Bedda, a précisé que ce projet est en parfaite harmonie avec les orientations générales des autorités publiques, conformément au programme ‘Taahoudaty’ du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a ajouté que la rencontre avait pour objectif de faire connaitre les nouveaux modes de paiement qui s’imposent dans le domaine de la facturation, et surtout après l’adoption par l’Assemblée nationale, de la loi des services de paiement électronique.

M. Bedda a, enfin, précisé que la SOMELEC s’est engagée dans la mise en œuvre d’un vaste programme de restructuration pour corriger la situation administrative et financière de la production du transport et de la distribution de l’électricité ainsi que l’amélioration des services dispensés aux clients.

Le représentant de la BCM a précisé qu’elle est la seule habilitée à autoriser les modes de paiement et de règlement à l’échelle nationale, et qu’elle a accompagné toutes les initiatives dans le domaine pour rapprocher les services financiers des citoyens, où qu’ils résident.

Quant au représentant de l’autorité de régulation, il a déclaré que son institution a donné trois licences pour des acteurs nationaux dont le champ d’activités couvre 90 % du territoire national.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire