Suppression du pèlerinage à la Mecque : Les candidats au pèlerinage attendent toujours

Suppression du pèlerinage à la Mecque : Les candidats au pèlerinage attendent toujoursL’Authentique – Abattement général des Mauritaniens qui comptaient accomplir cette année le cinquième pilier de l’islam, le pèlerinage à la Mecque et qui en seraient privés cette année ! En effet, pour la seconde année consécutive depuis le début de la pandémie de Covid-19, les Autorités saoudiennes ont décidé de limiter les candidats au hajj aux seuls résidents.

Encore une année sans le hajj ! L’Arabie saoudite a annoncé la semaine dernière que l’accomplissement du Hajj pour cette année sera limité à 60 000 pèlerins de l’intérieur du Royaume. Cette décision serait motivée par « l’évolution continue de la pandémie du coronavirus dans le monde et l’émergence de nouvelles mutations », selon le gouvernement saoudien !

La nouvelle qui a choqué plus d’un candidat au pèlerinage pour l’année 2021, n’a pas encore été commentée par le gouvernement mauritanien. Pourtant, celui-ci devrait bien savoir à quoi s’en tenir ! Il y a quelques jours, une forte délégation du ministère des Affaires islamiques était rentrée au pays après un long séjour à Ryadh.

Il s’agissait d’une mission qui s’effectue tous les ans, à pareille époque, et qui vise à arrêter avec les Autorités en place, les modalités d’accueil des pèlerins mauritaniens. Près d’un mois après le retour de cette délégation, le gouvernement ne communique toujours pas.

La Mauritanie, bénéficierai-elle d’un statut particulier ou d’un traitement de faveur qui lui offrirait le privilège d’envoyer à la Mecque, son quota des 5000 pèlerins attribué chaque année par les Autorités saoudiennes ? Allez savoir…

En attendant la réaction officielle du gouvernement mauritanien, l’optimisme n’est pas au rendez-vous dans les cercles des candidats mauritaniens au pèlerinage ! Nombre d’entre eux avaient entamé depuis quelques mois leurs formalités de voyage, d’abord en établissant ou renouvelant leur passeport, puis en prenant leurs deux doses de vaccin contre le coronavirus et surtout, en priant en direction de la Kaaba pour voir leur attente assouvie.

J.S
via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire