Nouakchott relance le projet du complexe sucrier à Foum Gleita

Nouakchott relance le projet du complexe sucrier à Foum GleitaFinancial Afrik – Les autorités mauritaniennes tentent de relancer le projet du complexe sucrier de Foum Gleita, une localité située au sud du pays. Elles sont en quête d’un consultant (firme) pour l’étude de faisabilité en PPP du projet.

L’idée de réalisation d’un complexe sucrier – qui comprend un périmètre industriel de culture de canne à sucre d’une superficie de 8 000 hectares irrigué depuis le barrage de Foum Gleita, d’une usine capable de produire 110 000 tonnes de sucre par an, d’ une unité de production d’énergie électrique et deux unités de production d’aliments de bétail et de fertilisants – d’un montant de 335 millions USD remonte à 2011.

Au moins deux entreprises étrangères avaient manifesté leur intérêt pour le projet avant de jeter l’éponge.

Il s’agit de la société soudanaise Kenana sugar compagny qui devait financer le projet à hauteur de 40% et qui en mai 2011 a signé un protocole d’accord avec le gouvernement mauritanien et l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) qui a entamé des négociations avec le ministère mauritanien des Finances et la Compagnie mauritanienne de sucre et dérivés (COMASUD) Compagnie mauritanienne de sucre et dérivés (COMASUD) en 2018.

La relance du projet sucrier intervient dans un contexte de contrainte budgétaire forte liée au surendettement de l’Etat où la Mauritanie a entamé une restructuration de sa dette publique et a décidé d’investir massivement dans les infrastructures et d’accroître le niveau et la qualité des services publics par le biais des contrats de Partenariats Public-Privé (PPP).

Le contrat de recrutement d’un consultant pour l’étude de faisabilité en PPP du projet en question est financé par la Banque mondiale.

Par Samba Camara

Via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire