La défense de l’ancien président estime arbitraire la décision de changer l’horaire de son pointage à la sûreté

La défense de l’ancien président estime arbitraire la décision de changer l’horaire de son pointage à la sûretéLe collectif des avocats de la défense de l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré lundi que la décision de changer l’horaire de sa signature à la direction centrale chargée de la lutte contre les crimes économiques et financiers à la direction générale de la sûreté est une tentative de le harceler et de lui porter préjudice en dehors de la loi.

Pour le collectif cette mesure est une discrimination manifeste à l’égard de son client, car jamais une personne placée sous contrôle judiciaire n’a été soumis à une telle mesure, y compris ceux cités dans la même affaire que lui.

La direction centrale chargée de la lutte contre les crimes économiques et financiers avait en effet fixé à l’ancien président de nouveaux horaires pour signer et confirmer sa présence à la direction.

Les nouveaux horaires fixés pour l’ancien président sont désormais fixés au dimanche à 14h, mercredi à 17h et vendredi à 15h.

Sahara Médias

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire