Parlementaire : Ce que le ministre a dit au sujet de l’accord avec Kinross est très dangereux

Le député Soufi Ould Cheibani a déclaré que ce que le ministre de l’Énergie et des Mines a déclaré : « que l’accord de l’État avec la société Kinross ne respecte pas la loi et ne répond pas aux intérêts de l’État mauritanien, et son insinuation  selon laquelle les tractations  avec l’entreprise n’ont pas été effectuées par l’intermédiaire du ministère concerné,  est extrêmement dangereux. ». »

 

Dans un post sur son compte Facebook, Ould Cheibani  a appelé le gouvernement à révéler la vérité des circonstances de ces  tractations entre l’État et cette entreprise.

Il a appelé le gouvernement à « prendre les mesures nécessaires pour corriger cette situation, assurer le respect de la loi et des intérêts du pays, et demander des comptes aux responsables concernés « .

Hier, le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines, Abdelsalam Ould Mohamed Saleh, a qualifié de malheureux l’accord d’octroi d’une licence d’exploitation de la mine de Tazizzet, notant que la Mauritanie avait accordé la licence à une petite entreprise avant que cette dernière ne la vende pour 7,5 milliards de dollars à Kinross.

… Le ministre a indiqué que le gouvernement actuel a hérité de cet accord et essaie de le corriger autant que possible pour le bien de la population, sans nuire à la réputation du pays et sans causer de problème politique ou diplomatique. Il a ajouté que le gouvernement a informé Kinross d’un nouveau modèle de transaction qui préserve les droits de tous, soulignant que « l’époque des intermédiaires   » est terminée, ce qui signifie que le ministère des Mines  est la seule partie qui traitera avec la société.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/33304

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire