L’ancien président de la Mauritanie qualifie le système actuel de corrompu et se déclare solidaire des détenus (vidéo)

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a exprimé sa solidarité avec les personnes arrêtées injustement dans son pays .

Ould Abdel Aziz, s’exprimant lors d’une émission en direct samedi, a confirmé que la police des crimes politiques est une autorité récemment créée dans son pays pour contrôler quiconque s’oppose aux méthodes du régime au pouvoir.

L’ancien président de la Mauritanie, condamné à l’assignation à résidence, a déclaré que le régime de Ould Cheikh Al-Ghazwani, qui gouverne le pays, est un système corrompu, et que le peuple mauritanien s’est transformé pendant son règne en trois classes:

1.Les flatteurs corrompus du pouvoir;     2. Ceux qui craignent la répression  du pouvoir;    3.  Le groupe des indépendants,  dirigé par le Parti  Ribat, que lui même a intégré récemment.

Image de prévisualisation YouTube

Source : https://www.anbaa.info/?p=65096

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire