Le virus Corona se propage dans les pays les plus vaccinés

Selon un nouveau rapport d’enquête publié dans le magazine « Forbes », les pays les plus vaccinés pour leurs citoyens ont enregistré une augmentation des taux d’infection et de décès dus à l’infection Corona, ce qui a semé la confusion parmi les autorités sanitaires.

Le rapport cite certains experts estimant  que les taux élevés de vaccination dans ces pays aient pu créer une sorte de fausse assurance, donnant aux autorités et aux citoyens un faux sentiment de sécurité, ce qui a assoupli les restrictions et augmenté l’ampleur de l’épidémie. Certains autres  experts indiquent également que certains pays se sont appuyés sur le «vaccin Sinopharma»  chinois, ce qui peut être une autre possibilité pour une augmentation des affectés.

Aux États-Unis, comme dans de nombreux pays riches, les vaccins sont considérés comme une stratégie de sortie des contraintes économiques et sociales de la pandémie. Avec la flambée des taux de vaccination aux États-Unis, les experts et les responsables exhortent les gens à ne pas se sentir complaisants et à ne pas supprimer les restrictions trop tôt par crainte d’une résurgence de la maladie. Le non suivi des directives des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont conduit des personnes qui avaient été vaccinées d’abandonner rapidement les masques faciaux et une multitude d’États révoquent les ordres de porter des masques – certains ont même interdit aux responsables  locaux de porter leurs propres masques .

L’Uruguay a enregistré les taux de mortalité par infection corona les plus élevés, sur une période de plusieurs semaines, bien qu’il soit parmi les pays les plus vaccinés pour ses citoyens. L’Uruguay a enregistré le décès d’une moyenne de 55 patients Corona par jour, au cours de la semaine dernière, soit environ 1,6 sur 100000.

Bahreïn a enregistré un taux de mortalité de 0,9 pour 100 000 personnes, un chiffre proche du taux des Maldives à une époque où l’Inde n’enregistre qu’un taux de 0,29 pour 100 000 personnes.

Seychelles et Chili  ont également enregistré les taux d’infection les plus élevés, bien qu’ils soient parmi les pays qui diffusent le plus de vaccins parmi leurs citoyens dans le monde. Selon le ministre de la Santé des Seychelles, « Malgré tous les efforts exceptionnels que nous déployons, la situation du Covid-19 dans notre pays est actuellement critique, de nombreux cas quotidiens étant signalés. »

Selon le journal « Washington Post », l’Uruguay a vacciné au moins 50,4 pour cent de ses citoyens avec une seule dose de vaccins anti-Corona, tandis que le pourcentage à Bahreïn atteignait 53,2 pour cent, aux Seychelles il atteignait 71,6 pour cent et au Chili il atteignait 54,5 pour cent. pour cent.

Ce que nous ne savons pas :

L’assouplissement des restrictions n’est qu’une des variables contribuant à l’épidémie. De nouvelles variantes pourraient déclencher une contagion comme en Uruguay, en partie due à une variable P.1 qui a été identifiée pour la première fois au Brésil. L’efficacité des vaccins utilisés est également une préoccupation étroitement liée, car un certain nombre de pays hautement immunisés ont largement utilisé les vaccins chinois.

Un grand nombre

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les États-Unis ont un niveau similaire de personnes partiellement vaccinées par rapport à l’Uruguay (50%), bien qu’il y ait un pourcentage beaucoup plus élevé de personnes entièrement vaccinées (40% contre 29% en Uruguay).

Le sous-secrétaire du ministère de la Santé de Bahreïn, Walid Al-Manea, a attribué l’augmentation du nombre de cas dans le pays à davantage de contrôles et de grands rassemblements accompagnant le mois de Ramadan et la célébration de l’Aïd al-Fitr.

Cependant, les pays proposent déjà des doses de rappel du vaccin Sinopharm très utilisé (qui nécessite en fait deux doses), ce qui fait craindre qu’il ne soit pas aussi efficace que d’autres sur le marché pour prévenir la maladie (selon Forbes). Un tiers des cas aux Seychelles concernent des personnes vaccinées, comme l’a révélé le ministère de la Santé du pays à la mi-mai, et la majorité des vaccins proposés sont également le vaccin Sinopharm. L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle examinerait les cas entrants en provenance de l’archipel à la lumière de cela.

Fait incroyable

Des enquêtes menées aux États-Unis indiquent que les personnes non vaccinées sont plus à l’aise dans leurs activités quotidiennes que leurs citoyens vaccinés, un problème potentiel pour les États qui assouplissent les restrictions épidémiques en raison des taux de vaccination élevés.

Agences

Source : https://www.anbaa.info/?p=65103

Traduit par adrar info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire