Le Maroc déclare officiellement la «mort» des positions de neutralité concernant la question du Sahara

Le Maroc a officiellement déclaré la «mort» des positions de neutralité concernant  la question du différend sur le territoire du Sahara.

Il a souligné, à travers  une déclaration du Premier ministre, le Dr Saad Eddin El Othmani, que de telles positions ne sont plus acceptables.

Le chef du gouvernement marocain, le Dr Saad Eddine El Othmani, a déclaré samedi que « le moment est venu pour tous les pays de savoir qu’ils ne peuvent pas vivre avec un discours évasif, ni que leurs positions ne peuvent rester fluctuantes (sur la question de le Sahara). »

Il a ajouté: « Le moment est venu pour les différents pays de savoir qu’ils ne peuvent pas continuer avec la rhétorique du blocage, un discours qui ne dit pas oui … et ne dit pas non … un discours qui ne soutient pas explicitement le droit marocain … et ne dit pas le contraire.  »

Il a estimé que ces types de discours sont devenus hors de leur contexte «après les victoires et les réalisations qui ont été accomplies en faveur de la cause nationale».

Al-Othmani, qui s’exprimait lors de sa participation à une réunion avec le Parti de la justice et du développement (leader de la coalition gouvernementale), a ajouté que son pays n’accepte plus « les positions hésitantes concernant le Sahara marocain, notamment à la lumière de l’ouverture du 21 consulats au Sahara, en plus de l’intention d’autres pays d’ouvrir des consulats dans la région.  »

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=64939

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire