Porte-parole du Parti de Ribat: La restriction de la liberté d’Aziz doit cesser après le témoignage de Ould Salem

Saad: Il y aura des suites dans l'histoire après cette conférence de presse  ( photos )Le porte-parole du Parti national Ribat pour les  droits et la construction  des générations, Mohamed Fadel Al-Hadi, a affirmé – en considération  du témoignage apporté  par le porte parole du  gouvernement  Dr Sidi Ould Al-Salem lors d’un entretien avec RFI- qu’il importe de cesser immédiatement de restreindre la liberté de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz,
Dans un communiqué parvenu à Alakhbar info, Ould El Hadi demande que le pouvoir judiciaire prenne en considération le respect exemplaire par l’ancien président des mesures qui lui sont imposées par  l’assignation à résidence et et exige l’annulation immédiate des décisions restreignant sa liberté.
Le communiqué indique  en même temps que cette restriction est une  violation des lois et de la constitution mauritanienne, et la considérée comme une insulte pure et simple à la République et aux anciens présidents.
Il importe de signaler que le porte-parole du gouvernement, le Dr Sidi Ould Salem, avait confirmé dans un entretien  à Radio France Internationale qu’il n’avait constaté aucun comportement illégal tout au long de son travail avec l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz au cours de la décennie de son règne.
L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé son adhésion au Parti national Ribat et a appelé ses partisans à l’intégrer.
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire