Le bureau des retraités de la Snim rencontre le ministre de la fonction publique du travil et de la modernisation de l’administration

Promesse du président de la république : Et les retraités de la Snim dans  tout ça?Patients d’avoir des informations concernant les problèmes qu’ils confrontent et en particulier, l’augmentation des pensions annoncées par le président de la république le 28 novembre dernier, les retraités de la Snim, par voie de leur bureau de  Nouakchott, ont rencontré aujourd’hui jeudi, le ministre de la fonction publique du travail et de la modernisation de l’administration.

Au cours de cet entretien qui a duré plus de 40 minutes, les représentants des retraités ont soumis au ministre trois points essentiels  :

1.Le retard du payement de l’augmentation de la pension de retraite annoncée par le président de la république

2. Le calcul erroné de l’indemnité de départ à la retraite objet de l’article 31 de la convention collective générale du travail (CCGT)

3. La représentativité des retraités au sein du conseil d’administration de la caisse nationale de sécurité sociale (Cnss)

Selon Monsieur Lam Moctar Saada , président du bureau des retraités Snim à Nouakchott, le ministre a indiqué que le premier point à savoir le retard du payement de l’augmentation de la pension de retraite annoncée par le président de la république, ne dépend pas uniquement de l’État mais  relève plutôt  des employeurs (patronat) et des syndicats professionnels .

Il a ajouté  que les négociations  entre ces partenaires sociaux  sont en cours pour modifier les articles relatifs à la sécurité sociale afin que la caisse nationale de sécurité sociale CNSS  dispose de l’argent nécessaire et puisse  payer les pensions augmentées.

A propos du deuxième point, le ministre a signalé que l ‘ancienne convention collective comporte beaucoup d’articles aberrants comme c’est le cas pour l’article 31 relatif au calcul de l’indemnité de départ à la retraite et que les partenaires sociaux et la fonction publique sont entrain de négocier la validation d’une nouvelle convention collective, en remplacement de la première.   Dans ce cadre le ministre a convié les représentants des retraités à assister une réunion du conseil juridique du travail  qui aura lieu lundi prochain, pour se rendre compte d’eux mêmes ,sur les  différents articles de la convention qui seront modifiés.

Quant au troisième point , le ministre a réconforté les représentants des retraités, en leur confirmant qu »il introduira dans les textes en cours de négociations, la participation -désormais- des retraités au conseil d’administration de la caisse nationale de sécurité sociale .

Rédaction adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire