La police a arrêté des dizaines de créancières de Cheikh Al-Ridha

Depuis hier, dimanche, la police de Nouakchott a arrêté des dizaines de créancières du cheikh Ali Al-Ridha bin Mohamed Naji Al-Saidi, sur fond de frictions avec les nouveaux propriétaires de leurs maisons.

Un membre du bureau des créanciers , Baha Mint Soulé, a déclaré à Alakhbar.info ,que les détenues se trouvent dans les commissariats de police d’Arafat, Dar Al-Naim, Ain Al-Talh et d’autres.

Elle a ajouté que les créancières ont attendu quatre ans , dans le but de voir se résoudre la crise de leurs dettes , en vain!

Ce qui les a amenés à lancer une nouvelle campagne pour attirer l’attention sur le problème.

Elle a confirmé que les créanciers de Cheikh Al-Ridha agissent pacifiquement , expliquant que les frictions, au cours de cette campagne entre les créanciers et les nouveaux propriétaires de leurs maisons se sont produites dans un seul cas.

Source : https://alakhbar.info/?q=node/32917

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire