Ils ont pris mes maisons et les biens de ma famille et de mes proches, déclare l’ancien président Aziz

Ils ont pris mes maisons et les biens de ma famille et de mes proches, déclare l'ancien président AzizMourassiloun - Les persécutions ne réussiront pas à faire taire la vérité, a affirmé l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz au cours d’une conférence de presse, organisée le mercredi 28 avril courant dans la soirée à Nouakchott.

 

Les autorités ont saisi tous mes biens, y compris le bail de mes maisons, de celles de ma famille et de mes proches, a-t-il ajouté, affirmant que son ciblage est même allé plus loin, en coupant sa pension « que je dois percevoir en ma qualité d’ancien président », a-t-il ajouté.

Ould Abdel Aziz a attaqué l’actuel président Ould Ghazouani, qualifiant la politique du consensus d’inutile pour le pays et la situation de s’empirer depuis l’accession au pouvoir des actuelles autorités.

L’ancien Chef d’Etat a illustré ses propos par ce qu’il a appelé la recrudescence de l’insécurité et la flambée des prix, exprimant son étonnement vis-à-vis des augmentations du budget de la présidence de la république de 1,2 à plus de 3 milliards.

Traduit de l’Arabe par Cridem

https://mourassiloun.com/node/18459

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire