Atar: Formation sur la gestion des petits projets

Les travaux d’une session de formation au profit des jeunes bénéficiaires de financements « Mechroui, moustaghbeli », dans le domaine de l’entreprenariat , de l’élaboration de projets économiques et de la vie participative, sur financement du Fonds Africain de Développement et de la Banque Africaine de Développement ont débuté, lundi à Atar.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de l’appui et de la promotion des micro, petits et moyens projets et de l’emploi des jeunes.

32 personnes venant des wilayas de l’Adrar, du Tagant, de l’Inchiri et du Tiris Zemmour profiteront de la formation, notamment en ce qui concerne la gestion des petits projets pour garantir la fiabilité de ces financements destinés à élever du niveau économique des wilayas.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le wali de l’Adrar, M. Hadadi Mpaly Yatéra, a indiqué que la session contribuera à la formation et à l’encadrement de plus de 32 jeunes sur les projets de développement réussis, soulignant que cela concrétise la volonté effective du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani pour employer les jeunes et les intégrer dans la vie active.

Il a précisé que les petits et moyens projets contribuent à la formation de la richesse, à la création de la valeur ajoutée et à l’éradication du chômage . C’est pourquoi, a-t-il dit, ils occupent une place prioritaire dans le programme Ewlewiyati du Président de la République qui renferme le programme Mechroui-Moustaghbeli.

Il a noté que ce programme a financé dans sa première étape 500 projets qui sont actuellement en activité, précisant que 750 autres projets seront financés prochainement sur toute l’étendue du territoire.

De son côté , l’adjoint du maire de la commune d’Atar, M. Cheikh Melaïnine Ould Cheikh Saadbouh, a indiqué que la session s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat pour permettre l’autonomisation des jeunes avec la formation continue en management des petits projets en vue d’améliorer l’activité économique de cette frange.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire