Mauritanie : « scandale » à la Délégation générale à la solidarité nationale

Mauritanie : « scandale » à la Délégation générale à la solidarité nationaleFinancial Afrik – Une entreprise fictive soumissionne et remporte un marché de la Délégation générale à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion Taazour dont le Haut conseil stratégique présidé par le chef de l’Etat Ghazouani comprend tous les ministres clés du gouvernement mauritanien.

Il s’agit du Bureau d’Architecture, d’Urbanisme, Bâtiment et de Travaux Publics (AUBTP) qui tantôt est nigérienne, tantôt nigériane.

L’entreprise fictive avait été déclarée en septembre 2020 gagnante, en groupement avec un bureau de conseils mauritanien, du contrat relatif aux études de localités non desservies et l’élaboration des études techniques et dossier d’appel d’offres pour la réalisation d’adductions en eau potable de localités disposant d’une source d’eau souterraine ou de surface sur le territoire mauritanien.

Le pot aux roses a été découvert quand l’expert nigérien en l’occurrence Abdou Yacouba – que le Bureau d’Architecture, d’Urbanisme, Bâtiment et de Travaux Publics présente comme étant son DG et utilise l’adresse électronique – s’est fendu d’un écrit pour dire qu’il n’a jamais crée un bureau de conseil du nom de AUBTP.

Quid de l’entreprise AUBTP attributaire d’un marché de Taazour ? Pour le moment aucune enquête officielle n’a été annoncée pour déterminer qui est derrière l’entreprise fictive.

Par Samba Camara

Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire