Aziz refuse de répondre aux juges et reste attaché à son interprétation de l’article 93

Aziz refuse de répondre aux juges et reste attaché à son interprétation de l'article 93Alakhbar – L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a refusé de nouveau répondre aux questions des juges du pôle d’enquête chargé des crimes économiques et financiers devant lequel, il s’est présenté, assisté de ses avocats, ce lundi 26 avril courant.

Aux différentes questions qui lui sont posées, il répond par l’inhabilité de la justice ordinaire de le juger.

Ould Abdel Aziz et son collectif de défense restent attachés à leur interprétation de l’énonce de l’article 93 de la Constitution, qui confère une immunité pleine et entière au président de la République, pour tout acte accompli dans l’exercice de ses fonctions, sauf pour haute trahison et selon lequel, ne peut être jugé, que par la Haute Cour de Justice (HCJ).

Le parquet général a inculpé Ould Abdel Aziz et un certain nombre de hauts fonctionnaires sous son magistère, dont les ex Premiers ministres, Yahya Ould Hademine et Mohamed Salem Ould Bechir, de corruption.

Edité par Al-akhbar

Traduit de l’Arabe par Cridem

L’Article Original

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire