Colére à Bassiknou : L’armée intervient pour imposer le calme aprés la degradation de la situation sécuritaire

Une force militaire combattante est intervenue  pour imposer  à Bassikounou, dans le Hodh Echarghi,  le calme et protéger les institutions étatiques, après la dégradation  soudaine de la situation sécuritaire, et l’incendie de certaines institutions administratives .. Des jeunes en colère ont incendié le siège de la municipalité , investi les locaux de la moughataa (préfecture) et affronté  les forces de sécurité intérieure (police), scandant  des slogans  contre le gouvernement et accusant l’autorité d’impuissance.

Les manifestants exigent la  fourniture d’électricité, d’eau aux citoyens ainsi que  des opportunités d’emploi aux chômeurs.

Les régions de l’est de la Mauritanie vivent dans une crise étouffante en raison de la faiblesse des infrastructures de base ,  due au  manque d’intervention des départements ministériels  concernés  et  la préoccupation du gouvernement par le conflit en cours, depuis un an et des mois, entre le président Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani et son prédécesseur, Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Source : http://zahraa.mr/node/26864

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire