SNDE : Des mesures urgentes pour résoudre les problémes d’eau à Toujounine

Le directeur général de la société nationale des eaux, l’ingénieur Mohamed Lemine El-Benya, s’est rendu jeudi soir à Toujounine, accompagné des directeurs centraux de l’entreprise, pour s’enquérir des problèmes qui causent de fréquentes coupures d’eau dans cette moughataa.

Il  a organisé une rencontre, dans les locaux de la préfecture, avec le Hakem de la moughataa: Moulay Ismail Ould Al-Mourteji et le maire Mohamed Lemine Ould Chouaib.

Après avoir écouté une présentation  sur la situation générale de la distribution d’eau à Toujounine et la nature des problèmes soulevés, le directeur général a fait une présentation, dans laquelle il a clarifié le contexte général et les défis auxquels l’entreprise est confrontée ,afin de fournir une eau régulière et saine aux habitants de Nouakchott.

Il  a conclu son intervention par  les mesures urgentes que l’entreprise a décidé de prendre pour faire face à cette situation au niveau de Toujounine en particulier .

Ces mesures comprennent  la réalisation de l’entretien des canalisations et la redistribution dans les axes principaux, afin d’assurer un niveau d’équilibre dans la distribution entre les différentes zones de Toujounine et permettre en même temps d’ augmenter la quantité d’eau provenant de la nappe d’Idini.

Il importe de souligner, a indiqué le directeur général,  que la région de Toujounine, selon la carte géographique de distribution de l’eau  &élaborée par la SNDE, commence à partir du 13ème kilomètre à Tanweich jusqu’à l’ancien aéroport. Elle comprend aussi  des zones d’Arafat; en particulier  Falloujah  et une grande partie de Dar Naim.

Cette zone bénéficie de 18 000 mètres cubes (tonnes) d’eau par jour, pompés depuis la station d’Idini, auxquels s’ajoutent 4 000 mètres cubes venant  d’Aftout Essahili, ce qui signifie que la zone reçoit quotidiennement  un total de 22 000 mètres cubes.

Habituellement, la demande en eau augmente (presque double) avec les mois de chaleur, ce qui entraîne un déséquilibre entre la quantité distribuée et la quantité requise, et pour résoudre ce problème et répondre à la demande croissante en eau en raison de la forte densité de population, le société a décidé, en  toute urgence, d’augmenter la quantité d’eau de  10 000 mètres cubes de nouveau qui seront  ajoutées aux 18 000 précédents.

Cette augmentation entrera en vigueur, dans environ deux semaines, c’est-à-dire après avoir terminé la mise en place  du tuyau reliant Idini  et le réservoir principal à Toujounine et l’avoir bien préparé pour recevoir la nouvelle quantité.Cette augmentation répondra – espérons le- aux besoins en eau de la moughataa de Toujounie.

Avant que cette augmentation n’entre en vigueur, le stock d’eau dirigé , sera augmenté à partir du réseau des lignes d’Aftout Sahili , ainsi que la résolution des problèmes de réseau qui entraînaient parfois des perturbations de la distribution, ce que l’entreprise a commencé mercredi soir dernier à rétablir.

Il  a été remarqué que ces travaux ont  donné des résultats satisfaisants car la situation de pompage s’est améliorée dans certains quartiers, à partir du lendemain:  Jeudi et vendredi.

Le directeur général a déclaré :  Nous espérons que le processus d’amélioration se poursuivra au cours des deux prochaines semaines, en attendant l’entrée en vigueur du pompage provenant d’Idini.

Nous prévenons les habitants de Toujounine que nous parlons ici de zones où il y a des réseaux d’eau. Quant aux autres zones dépourvues de réseau, certaines d’entre elles bénéficieront d’un programme urgent que le Ministère de l’hydraulique et de l’Assainissement a décidé de mettre en œuvre , entre la rue Messaoud et la rue Dimi à Mellah, qui comprend 55 km de réseaux et 3000 abonnements domestiques

Certains quartiers bénéficieront de la composante 11 du programme d’adduction d’eau de Nouakchott, dont les travaux ont débuté depuis 2019 ,dans sa première composante, qui concerne les zones de Soukouk , Teyaret et Dar Naim,.Les travaux de ses autres composantes devraient démarrer prochainement (certaines  procédures d’appel d’offres sont achevées).

Nous assurons les  habitants que nous n’épargnerons aucun effort dans le suivi de la question, si Dieu Tout-Puissant le veut, et nous renouvelons également la demande aux autorités concernées afin d’accélérer la mise en œuvre de la composante  Toujinine du projet d’approvisionnement en eau de Nouakchott, qui est la composante 11 .

Laquelle  comprend: La réhabilitation et l’extension du réseau de distribution dans les zones de Toujinine – Sbeikha – Dubaï – Bouhdida , Mellah et Tarhil .  Cette composante est   financée par le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe – FKDEA, et comprend 40000 branchements domestiques et 250 km de réseaux.

Nous appelons également à l’initiative mettant  en place un programme pour les zones non légalisées (El Gazrat ) afin de leur permettre d’avoir un accès régulier à l’eau potable.

Source : pageFB  du maire de Toujounine Dr Mohamed Lemine Chouaib

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire