Ould Abidine: Les efforts visant à soustraire Ould Abdel Aziz de la scène politique ,sont voués à l’échec

L’ancien dirigeant  du parti au pouvoir Union pour la République, Mohamed Ould Abidine, a déclaré que la campagne médiatique et sécuritaire visant à soustraire  l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz de la vie politique est vouée à l’échec, en raison de la personnalité charismatique de l’homme et de la position dont il jouit dans le cœur de milliers de citoyens  du pays, et l’incapacité de ses adversaires à présenter une vision qui peut persuader les gens de l’abandonner  ou de se rallier autour de ses adversaires.

Mohamed Ould Abidine – un ancien fédéral du parti au pouvoir dans la wilaya de l’Inchiri – a déclaré dans une interview à Zahra Chinguetti ce soir, mercredi (14/04), qu’il s’étonne de  l’élite politique qui a provoqué  la crise sur la scène politique lors de la dernière conférence du parti au pouvoir (la congrésde Al Marja3ya), diffusant une série de  rumeurs étranges et malveillantes pour diviser les rangs de la majorité et embrouiller le nouveau gouvernement.

Parlant tantôt  d’un coup d’État qui se  prépare, et tantôt  du désir de l’ex-président de  contrôler le parti au pouvoir  et déstabiliser  son successeur.

Une autre fois ils évoquent  des histoires de richesse illicite de l’ancien président.

En Continuant  la campagne qu’ils alimentent de rumeurs, ils parlent de milliards qui ont été pillés ,d’ entreprises qui ont fait faillite pendant la décennie.

Le comble est atteint lorsque le parquet accuse l’ancien  président de  posséder 29 milliards sans donner la preuve de l’accusation,avec tout ce que cela accompagne de ciblage de  son entourage familial et de malveillances,allant jusqu’à  accuser le président de l’État de falsifier les factures d’électricité! .

Le fédéral Mohamed Ould Abidine a déclaré que la seule solution pour soustraire  l’ancien président du processus politique est  de rechercher une méthode autre que de l’accuser de corruption ou d’altérer les capacités du pays.

Il a ajouté que  l’intimidation  l’embargo et l’emprisonnement ne changent rien à la réalité.

……..Ould Abdeen a critiqué les enregistrements audio récents à caractère régional, affirmant que la culture consistant à octroyer des emplois et de l’argent aux auteurs de ces enregistrements  en échange de leurs applaudissements a nui au processus politique et aux  politiciens, et que  le peuple fera face à cette » marchandise » et ses utilisateurs

….

Source : http://zahraa.mr/node/26811

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire