Après des mois d’attente: ‘incapacité du ministère des Finances d’ouvrir le compte « RACHAD »

Tous les départements gouvernementaux de Mauritanie vivent dans un état de confusion sans précédent, en raison de l’incapacité du ministère des Finances d’ouvrir le compte « RACHAD »et l’impossibilité d’engager  des dépenses  pour le quatrième mois consécutif.

Tous les secteurs ministériels vivent dans un état de confusion sans précédent, en raison de la suspension par le ministère des finances  de l’ancien système Rachad et de l’incapacité de lancer le nouveau système de paiement en temps opportun, alors que le ministre et son personnel pensaient être en mesure de le lancer dans le période de grâce traditionnelle (les trois premiers mois de l’année) sans laisser d’autre option,  pour dépenser l’argent alloué aux ministères, et pour répondre au besoin croissant de dépenses.

Dans le cadre des nouvelles procédures, le gouvernement n’a pas été en mesure de fournir les subventions allouées à tous les conseils locaux (municipalités et conseils régionaux), et les secteurs ministériels n’ont pas été en mesure de décaisser leurs budgets en raison du retard financier dans la nomination de leurs comptables auprès d’eux et de la nécessité pour les nouveaux nommés à suivre une formation et une supervision; Tous les fournisseurs  ont attendu quatre mois pour obtenir leurs subventions financières;

Le gouvernement n’a pas été en mesure de fournir les subventions à tous ceux associés à un contrat de service avec l’État mauritanien, ce qui a incité certains concessionnaires et  secteurs à manifester pour réclamer leurs arriérés.

Selon son nouveau plan, le ministère des Finances cherche à alléger la pression sur le trésor public de l’État et à faciliter les services quotidiens des secteurs ministériels, mais il n’a pas pris les mesures nécessaires pour maintenir le service public, en attendant que le secteur soit prêt à passer  d’une situation à une autre sans perturber les activités de l’exécutif.

 

Source : http://zahraa.mr/node/26733

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire