Comment le pirate était dans l’incapacité de décoller le Boeing mauritanien!

Comment le pirate a été dans l’incapacité de décoller le Boeing mauritanien !

L’un des ingénieurs en service au département technique aéronautique mauritanien était le premier à mettre à nu, la tentative de piratage déjouée de l’avion, dont tout Nouakchott, voir le monde entier, suit avec suspens les tenants et les aboutissements pour cerner ses vrais contours.

Se rendant prés de l’appareil, le dit ingénieur s’est étonné de constater que le cockpit était fermé de l’intérieur, indiquent des sources présentes à l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott.

Il a même entendu des bruits inhabituels provenant de l’intérieur de la cabine ; ce qui ne peut se produire, si l’avion n’est électriquement alimenté, d’où le doute qui a commencé à le hanter sur une probable tentative de détournement de l’engin.

Il décida alors immédiatement de débrancher les câbles de la batterie, afin que le pirate de l’air ne puisse pas décoller l’appareil, informant aussitôt les services sécuritaires présents à l’aéroport du sujet.

Un certain nombre d’hypothèses ont circulé par la suite sur le « pirate de l’air ».

Certains témoignages évoquent l’arrivée de l’intrus hier mercredi 24 mars courant à l’aéroport de Nouakchott, en provenance de Conakry, précisant qu’il était resté à l’aéroport, parvenant à regagner l’engin ce jeudi 25 mars 2021. Une autre version, estime que le pirate n’est autre qu’un employé de la société des aéroports, autorisé à entrer après avoir présenté sa carte professionnelle.

Une troisième version parle plutôt d’un mauritanien souffrant de troubles mentaux, dont les circonstances d’accès à l’aéroport restent encore mystérieuses.

Le pirate de l’air, qui parle couramment l’anglais est un africain détenteur de la double nationalité américaine, révèlent des sources concordantes.

L’avion objet de la tentative de piratage a atterri à l’aéroport international Oumtounsy de Nouakchott hier à 17h en provenance de Conakry, via Dakar, et il n’était pas prévu qu’il  effectue un vol aujourd’hui.

Il s’agit d’un Embraer E175 5T-CLO, bien connu sous le nom de Pompou, selon une source à l’intérieur de l’aéroport.

https://essahraa.net/node/23710

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire